Guide de survie : l'été au Japon

(Article originellement publié sur mon ancien blog en Août 2017)

Comme certains d'entre-vous le savent, je suis actuellement au Japon pour une petite semaine. Dès que je suis sortie de l'avion, mes cheveux ont commencé à boucler à cause de l'humidité et le trajet aéroport-appartement avec ma valise et ma veste en jean (grosse erreur) m'a fait comprendre que cet été 2017 allait être un enfer.


C'est le deuxième été que je passe au Japon, mais la première fois, je n'avais pas vraiment ressenti le natsubate (夏バテ), l'état de léthargie provoqué par les grosses chaleurs. Mais comme l'a dit la gentille vieille dame assise à côté de moi dans le bus hier: "今年は特別ですね" (Cette année, c'est autre chose).


Personnellement, je suis plutôt du type Automne-Hiver, grosses écharpes et chocolats chauds sous la couette. Cependant je dois avouer que malgré la chaleur étouffante, l'été japonais a quelque chose de plutôt charmant, avec ses feux d'artifices et nombreux festivals. Dans la tête des gens, il y a souvent cette image de japonais se prélassant sur leurs tatami en yukata, dégustant de la glace pillée sous le chant des cigales...


En lisant vos commentaires, j'ai appris que beaucoup d'entre-vous prévoyaient de se rendre au Japon l'été prochain, et c'est pourquoi j'avais envie de vous partager mes petites astuces pour en profiter pleinement!


HYDRATEZ-VOUS Oui, je sais, tout le monde vous le dit, mais c'est vraiment important. Si vous n'êtes jamais venus au Japon, vous allez être surpris par la quantité de sueur que vous perdrez. D'ordinaire je ne sue pas beaucoup, mais là je ne sais même plus faire tenir mes lunettes sur mon nez, c'est dire. Si vous buvez déjà la quantité d'eau recommandée par jour, doublez-la. Si, comme moi, vous oubliez de vous hydrater régulièrement, commencez par des petites habitudes comme vous obliger à prendre une bouteille (ou une bouteille tupperware, que vous trouverez facilement dans les magasins japonais) avec vous, dans votre sac. Et si vous êtes vraiment tête en l'air, n'hésitez pas à mettre une alarme sur votre téléphone, ou même à installer une application vous rappelant quand vous devez boire. Le mieux pour votre corps est évidemment de l'eau, mais n'hésitez pas à goûter la multitude de thé japonais que vous trouverez dans les supermarchés. Évitez les distributeurs ou les conbini, sauf en cas d'urgence, car c'est souvent bien trop cher pour ce que c'est.


PROTÉGEZ-VOUS DU SOLEIL Ça aussi, ça semble anodin, mais ça reste un conseil essentiel. J'en avais parlé dans ma vidéo "Ce qui m'a surpris au Japon" (ici), mais le soleil tape extrêmement fort ici. Mes lunettes de soleil ne me servent pratiquement à rien, j'ai quand même mal aux yeux, jusqu'à en avoir mal à la tête tellement la lumière est forte. Personnellement, je n'aime pas ressembler à Dark Vador donc je ne vous parlerai pas en détails des manches en coton ou des visières anti-UV dont sont friandes la plupart des japonaises; et si vous venez ici en tant que touriste, le parapluie anti-UV sera très contraignant pour vos escapades, donc je vous conseille juste de la crème solaire. Oui, moi aussi je faisais la maligne en me disant que la crème ne servait à rien parce que "t'façon j'bronze pas", jusqu'à ce que je me tape le plus gros coup de soleil de toute ma vie en sortant une seule fois à la piscine en plein air... J'ai douillé comme jamais frère.

Je vous conseille la Anessa PA++++ de Shiseido. Malheureusement elle est assez chère (entre 1200 et 2700yen selon les boutiques), mais très efficace, c'est un bon investissement (et c'est pour votre santé!).

Mettez-en dès que vous prévoyez une sortie de plus de 30 minutes.

Prévoyez évidemment une casquette ou un quelconque chapeau pour éviter les insolations.


LES VÊTEMENTS Il fait chaud, on ne sait pas quoi porter, tout colle à la peau, c'est horrible. QUE FAIRE ?

Je vous conseille vivement d'aller faire un tour chez UNIQLO et de faire le plein de t-shirts dans leur gamme AIRIsm, faits d'une matière très légère qui laisse respirer la peau. Ils ne sont pas très chers (790yen) et sont utilisables dans beaucoup d'occasions (sous une chemise si vous avez des entretiens par exemple).

N'hésitez pas à vous procurer des jinbei (甚平) aussi, un ensemble de veste-pantacourt souvent fait de coton très léger.


Il se porte en général chez soi comme vêtement de détente ou comme pyjama. Vous verrez souvent des hommes âgés ou des jeunes enfants en porter, mais dernièrement les jinbei pour femmes deviennent assez populaires.


Attention, il ne remplace pas le traditionnel yukata, mais vous pourrez croiser des personnes qui en portent même durant les festivals.

Moi j'achète les miens chez Donki (Don Quichotte), entre 1200 et 3500yen selon les motifs (ceux pour les femmes sont plus chers). C'est très abordable et ça vous fait un joli souvenir du Japon.


POUR SE RAFRAÎCHIR? Qui dit Japon dit air conditionné (エアコン), mais ça coûte cher, la différence chaud/froid c'est vraiment pas bon pour vous, puis parfois vos yeux, votre nez ou votre gorge s'irritent ou s'assèchent, honnêtement c'est pas le must, donc préférez plutôt investir dans un ventilateur si vous êtes ici à long terme. Si c'est vraiment invivable, plutôt que de rester cloitré chez vous, sortez! La bibliothèque, les musées, les restaurants, tout est climatisé.


Si vous êtes au Japon en tant que touriste, alors n'hésitez pas à prendre les uchiwa distribués gratuitement dans les rues, ou à acheter un sensu (扇子) traditionnel. Ca aussi, c'est un joli souvenir et un beau cadeau. Si vous n'avez pas d'argent pour un bel éventail, achetez-en dans les boutiques à 100yen, il y en a qui ont de jolis motifs!


En plus de ça, vous avez les body sheets, les lingettes désodorisantes. Elles permettent d'enlever la sueur et de laisser une jolie odeur derrière-elles. Vous en trouverez pour tout les goûts, plus sèches, plus douces, avec de la poudre intégrée, avec agents antibactériens, senteur de fleurs...

J'ai une préférence pour celles d'Ag+ et de Bioré :





Je vous les déconseille si vous avez une peau très sensible.


Et puis bien évidemment, je vous conseille de vous goinfrer de glaces. Allez, c'est bon, vous êtes en vacances!


Glace pillée à la fraise, au melon, goût citron, pèche, Häagen-dazs éditions limitées goût tarte au citron, panna cotta, double noix de coco (dé-li-cieuse), et puis les habituels GariGari-kun (ガリガリ君)... Vous l'aurez compris, vous allez littéralement bouffer du sucre. Ma préférée reste la Suica bar (スイカバー), goût pastèque avec des pépites de chocolat, elle est vraiment excellente:


C'EST SUPER LES GLACES... MAIS LA VRAIE BOUFFE ALORS ? Je sais pas vous, mais moi quand il fait chaud je n'ai envie de rien. Pas bouger, pas travailler, et surtout pas manger de plats trop copieux. Pourquoi ne prendriez-vous pas le temps de tester quelques plats dont les japonais raffolent en cette saison?


Je vous conseille les hiyashi chûka (冷やし中華), râmen froides recouvertes de garnitures. C'est frais, léger, et terriblement bon. Vous en trouverez partout, des restaurants au conbini, mais sachez que c'est très facile à faire soi-même (l'avantage est que vous pourrez choisir les différents ingrédients pour accompagner les nouilles).

Ensuite les zaru soba (ざるそば).

Selon les japonais, l'anguille vous donne du tonus pour lutter contre la fatigue en l'été, alors vous verrez beaucoup d'unadon (鰻丼), le bol de riz à l'anguille, mais je vous déconseille d'en manger : l'anguille est en voie de disparition.


• LES MOUSTIQUES Pour finir, on va parler de votre pire ennemi ici au Japon. Les stique-mou. Ouais leurs cafards sont énormes et leurs corbeaux bizarres, mais les moustiques c'est un véritable fléau ici. Ne vous attendez pas à la petite piqûre qui vous laisse un simple bouton rouge, non ici ils vous font enfler les jambes et chopper des plaques rouges immondes. Vous aurez deux alliés: les plaques anti-moustiques, trouvables au drugstore ou au conbini. Mais si vous avez déjà été attaqué par la bête, alors je ne vois qu'une solution: le MUHI.

Le muhi, c'est mon compagnon de guerre au quotidien ici. Tout frais, il apaise la piqûre. Bon, faut l'étaler 10 fois par jour, mais c'est mieux que de grattouiller non?


Et voilà! Je pense qu'on a fait le tour. L'été au Japon peut parfois être un enfer, alors essayez de compenser en vivant pleins d'expériences! Beaucoup de festivals de quartier sont organisés, n'hésitez pas à vous y rendre pour passer de bons moments.

Si vous êtes fans de musique, je ne compte pas le nombre de festivals tenus à travers le pays en cette saison (ROCK IN JAPAN, FNS Uta no Natsu Matsuri, Tôkyô Idol Festival...). Goûtez les boissons et produits limités, les plats populaires, faites-vous plaisir.


J'espère que cet article vous aura été utile! A la prochaine.